La restructuration des instituts techniques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La restructuration des instituts techniques

Message par Ali le Dim 8 Aoû 2004 - 19:08

Le système national de recherche agronomique et de développement en Algérie connait, depuis quelques mois, des velléités de réforme visant à en assurer une plus grande efficacité.
Concretement, les pouvoirs publics envisagent une "refondation des instituts techniques", pour reprendre l'expression des planificateurs, dans la trame institutionnelle de l'institut national de la recherche agronomique d'Algérie (INRAAA).
Les instituts techniques, spécialisés dans les questions de développement, à l'instar de l'ITGC, de l'ITELV, de l'ITAFV, de l'INSID, de l'INVA, de l'ITDAS et de l'ITCMI seraient appelés à fusionner avec les structures organisationnelles de l'INRAA qui vient d'acquérir le statut d'entreprise publique a caractere scientifique et technologique (EPST).
Théoriquement, la réforme envisagé vise à consolider les assises de la recherche agronomique en algérie et à réhabiliter le potentiel scientifique et technique des instituts techniques qui a été fortement laminé durant ces dernières années.
Toutefois, force est de constater que cette réforme est au centre d'une controverse quant à son opportunité.
Qu'en pensez vous?
avatar
Ali
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 38
Age : 54
Pays : Algérie
Mon Blog : http://www.qualite-agroalimentaire.blogspot.com
Métier : Chercheur et Consultant
Date d'inscription : 08/08/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://www.gredaal.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La restructuration des instituts techniques

Message par Ali le Ven 27 Jan 2006 - 3:22

Finalement, deux années aprés, les instituts techniques sont au même stade. Rien de significatif n'a a été entrepris.

_________________
Ali Ferrah
Le webmaster
avatar
Ali
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 38
Age : 54
Pays : Algérie
Mon Blog : http://www.qualite-agroalimentaire.blogspot.com
Métier : Chercheur et Consultant
Date d'inscription : 08/08/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://www.gredaal.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La restructuration des instituts techniques

Message par AIT-OUBELLI M'hamed le Lun 12 Mai 2008 - 12:26

Ali a écrit:Finalement, deux années aprés, les instituts techniques sont au même stade. Rien de significatif n'a a été entrepris.

Les assises ont enfin eues lieux au mois de fevrier dernier; en ce qui me concerne, je dirai que ces assises ont etes une reussite dans le sens ou tout les participants, specialites confondues ont eu l'occasion de s'exprimer et d'apporter leurs contributions.......mis a part les conflits, les incomprehensions des uns et des autres, entre differents instituts.......je dirai que c'est deja un debut et il y a un debut pour tout....pensons plutot a ce que nous pourrons laisser pour les generations a venir (nos enfants) ne serais ce qu'un terrain fertile pour qu'ils puissent semer.
cela dit, j'estime que le plus difficile reste à faire quant a l'application des differentes recommandations etablies au cours de ces assises ainsi que l'application sur le terrain......est ce que le simple fellah a idée de ce que nous fesons? et est ce que les differentes structures a savoir les DSA, les associations, le personnel de soutien font parties de ce sillage?.....

salutations!

AIT-OUBELLI M'hamed
Nouveau

Masculin
Nombre de messages : 8
Age : 48
Pays : Algerie
Métier : chercheur agronome
Date d'inscription : 29/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le borgne et l'aveugle

Message par khedim bachir le Lun 16 Mar 2009 - 12:07

mieux garder un borgne que de travailler avec un aveugle il est vrai que ceratains instituts de développement tel que l'ITEV n'arrrive pas à sortir de la melasse des problèmes internes pour se vouer au développement mais confier les instituts de développements à l'INRAA c'est leur porter un coup de grace surtout pour ceux qui sont moribonds; le fait est que l'INRAA à ce jour n'a pas mis au point une technique nouvelle dans la conduite des cultures-élevage ou encore moins une technologie pour la caractérisation des ressources,une variété végétale,ou un système de production mais reste un énorme budgetivore vivant au frais du contribuable.les cadres de l'INRAA sont souvent des personnes en fin decarrière qui ne s'interrogent pas sur la pertinence des problèmes que vous traitez et l'INRAA reste pour des privimigiés une porte ouverte pour des viligiatatures à l'étranger où certrains comportements mesquins nuisent à la dignité de l'algérien.
les investisseurs privés ne comptent plus sur l'INRAA et nombre d'entre eux ont été créatifs inventifs: l'exemple de l'investisseurs qui a pu transfoermer la contrainte grêle en solutions (goutte à goute pour l'arboriculture;ou celui qui a inventé une moissoneuse pour épis nain à Djelfa...alors à l'INRAA ça sent le renfermé..


Dernière édition par khedim bachir le Lun 16 Mar 2009 - 17:24, édité 1 fois (Raison : soyons pragmatique)

khedim bachir
Nouveau

Nombre de messages : 1
Age : 49
Date d'inscription : 16/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La restructuration des instituts techniques

Message par AIT-OUBELLI M'hamed le Mer 8 Avr 2009 - 16:48

je tien à vous dire mon cher monsieur que vous n'avez pas completement tord sur certains points...il faut juste faire la part des choses et ne pas mettre tout le monde dans le même sac.....pose toi la question suivante: qu'est ce que toi, tu as apporter de plus a l'agriculture algerienne??? et est ce que même, si tu possedai cette capacité et ce potentiel de "trouver"...est ce que tu évolue dans un terrain fertile, sain, calme, serein,....et toute la suite que tu peus imaginer.
l'objectif visé, ce n'etait pas de porter un coup de grâce comme vous le dite, mais c'etait plutot de travailler en équipe pluridisciplinaire...essayer de lire un peut les texte sur l'EPST et ce que dit la loi sur la création de laboratoire de recherche, de division, d'unité, équipe.....je ne sais si tu as eu l'occasion de lire un truc sur le GICMADR?????
En toute honnettete intellectuelle, si quelqu'un s'estime ainsi, ne serai pas contre un projet pareil....qd au interets des uns et des autres....c'est un autre débat.

AIT-OUBELLI M'hamed
Nouveau

Masculin
Nombre de messages : 8
Age : 48
Pays : Algerie
Métier : chercheur agronome
Date d'inscription : 29/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La restructuration des instituts techniques

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum